Aller au contenu


Accueil > Présentation du Prix Caméléon

Culture

La Végétarienne

de HAN Kang (2007)

Traduit du coréen par Eun-jin JEONG et Jacques BATILLIOT

La végétarienne

La végétarienne

Résumé
La végétarienne est un triptyque. Autour de Yonghye, la femme qui veut devenir végétale, nous suivons son mari, petit cadre banal, puis le beau-frère de celui-ci, artiste vidéaste obsédé par la tache mongolique de Yonghye, et enfin la sœur de Yonghye, qui l’assiste dans ses derniers instants, et, d’une certaine façon, la dépasse.
Trois parties, trois personnages autour d’une seule qui elle-même s’efface inexorablement.
La Végétarienne est un roman fascinant, sensuel et destructeur, angoissant et libérateur, une lecture inoubliable.
L’univers de Han Kang est fortement marqué par le bouddhisme, dans une veine épurée, nomade, contemplative, proche d’un certain chamanisme. Ses personnages sont souvent approchés par leur corps, par la faillite de celui-ci, qui ouvre ou non vers d’autres voies. Pour autant l’écriture de Han Kang est ancrée dans son époque ; elle pose son regard sur les questions politiques cruciales de la Corée, comme la transition démocratique des années 90 et le libéralisme effréné actuel.


Serpent à plumes | 2015

ISBN 979-10-94680-03-2





Université de Lyon